( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Pestana investit 11 millions d’euros dans le premier hôtel de la Plaza Mayor à Madrid

 -  -  45287


La société portugaise a présenté hier ses projets pour la ville. L’établissement CR7 de la Gran Vía sera prêt fin 2019. Le groupe est entré en Espagne en 2013 avec un hôtel à Barcelone. Le groupe hôtelier portugais Pestana, auquel est associé le footballeur Cristiano Ronaldo, inaugurera le premier hôtel de l’histoire de la Plaza Mayor à Madrid au premier trimestre 2019, après un investissement de onze millions d’euros.

Il s’agit du premier établissement de la société portugaise à Madrid, qui sera commercialisée sous sa marque la plus exclusive, Collection, et à laquelle, à la fin de l’année prochaine ou en janvier 2020, un deuxième hôtel sera ajouté, dans ce cas la bannière CR7, qui le groupe partage 50% des actions avec Ronaldo, rapporte Efe.

L’investissement dans la réforme du Pestana CR7 Madrid, qui comptera 164 chambres, s’élèvera à environ 12 millions d’euros et sera partagé à parts égales entre le groupe hôtelier et les propriétaires du bâtiment situé sur la Gran Vía de Madrid.

Pestana Plaza Mayor

En 2015, l’entreprise portugaise a remporté l’offre du conseil municipal de Madrid de convertir deux bâtiments historiques en hôtels: la Casa de la Carnicería du XVIIe siècle et l’ancienne caserne de pompiers de la rue Imperial, située à proximité.

Le bâtiment de la “Casa de la Carnicería” se trouve du côté sud de la Plaza Mayor, en face de la “Casa de la Panadería”.
L’accord comprend l’exploitation de l’hôtel pendant 45 ans, renouvelable pour cinq autres, période au cours de laquelle Pestana versera un loyer de 420 000 euros par an.

L’hôtel, composé de 87 chambres, dont 10 suites, sera proposé à 200 euros par nuit en chambre standard et à 1 000 euros par suite. Il devrait pouvoir accueillir principalement des touristes américains, allemands et britanniques.

Le groupe portugais, qui créera entre 50 et 60 emplois grâce à ce projet, espère récupérer l’investissement d’ici une dizaine d’années, selon son directeur du développement et de l’expansion, José Roquette, déclaré lors de la présentation de cette initiative.(…)

Source et suite sur Hosteltur

Newsletter

45 recommandation(s)
bookmark icon