( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Plus de la moitié du marché immobilier des grandes villes est “en risque de bulle immobilière”

 -  -  36601


Málaga est la capitale avec les secteurs de recensement les plus surévalués (99%), suivie par Barcelone (84%); Bilbao avec 74%; Madrid avec 72%, et Valence avec 69%, selon Gloval. (EjePrime)

Les grandes villes, en risque de la bulle immobilière. Plus de 50% du marché immobilier de vente dans toutes les grandes villes espagnoles est surévalué et “en risque de bulle économique”, selon le I Observatoire de la Santé du Marché Immobilier de l’évaluateur Gloval.

La ville avec le plus grand nombre de secteurs de recensement avec un prix gonflé est Málaga, avec 99% du total au dessus de son prix réel. Après la capitale de la Costa del Sol se trouvent Barcelone avec 84%; Bilbao avec 74%; Madrid avec 72%, et Valence avec 69%. En tout état de cause, si l’approche est étendue au niveau de l’état, seul 22% du marché immobilier est surévalué.

L’étude a inclus des informations provenant de plus de 36.400 sections de recensement réparties dans toute l’Espagne et a utilisé des informations provenant de l’Union européenne et des différentes administrations espagnoles, ainsi que des données provenant de l’évaluateur lui-même.

Source et suite: EjePrime

Newsletter

36 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter