( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Quarantaine : la France riposte à l’Espagne

 -  -  727693


La France répond de manière cinglante à la décision surprise et contestée que l’Espagne avait prise vendredi dernier sur l’obligation de quarantaine pour toute personne arrivant en Espagne. Montré du doigt par l’ensemble des pays de l’Union européenne pour cette décision unilatérale (et pour sa mauvaise gestion de la crise) l’Espagne avait pris de court ses partenaires européens en publiant dans son bulletin officiel (BOE) et sans débat préalable, cette soudaine mesure de quarantaine. Elle intervenait alors que quelques jours plus tôt, le Premier ministre Français, Edouard Philippe, avait déclaré qu’aucune quarantaine ne serait imposée lors des voyages entre pays de l’Union européenne. 

Oeil pour oeil…

Cette réponse du berger à la bergère pourrait prêter à sourire si les conséquences sur le plan économiques et touristiques n’étaient celles que l’on connaît. Sur le plan diplomatique, il semble que l’Espagne soit du coup aussi mis aussi en quarantaine alors que plus que jamais, le pays a et aura besoin du soutien et de l’aide des autres membres de l’Union européenne. Cette mesure de réciprocité en dit long sur la détérioration des relations entre la France et son voisin du sud ; elle symbolise sans doute une crispation générale, mais ne résoudra ni les problèmes sanitaires ni les conséquences économiques dramatiques liées à la gestion clairement contestée de la crise du Covid19.

La quarantaine :

Concrètement, la mesure de quarantaine affecte toutes les personnes arrivant sur le sol espagnol (et donc aussi français mais seulement celles en provenance d’Espagne) et ce,  à partir de demain vendredi 15 mai: les voyageurs devront s’isoler à la maison et leurs déplacements seront limités à l’achat de nourriture et de médicaments. Ils pourront se rendre à l’hôpital en cas de force majeure. Ces quelques mouvements autorisés devront se faire obligatoirement avec un masque et avec toutes les mesures d’hygiène et de prévention contre la transmission du virus.
Ajoutons que rien n’est dit sur les mesures éventuelles de contrôle et que de toutes façons, pour le moment les frontières sont fermées sauf exceptions. On parle d’une réouverture possible vers le 15 juin prochain.

Laurence Lemoine

www.valencia-expat-services.com

Newsletter

72 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter