( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Qui est qui dans les centres commerciaux en Espagne? Les noms d’un secteur plus vivant que jamais

 -  -  711323


Les grandes zones commerciales continuent de se remplir les week-ends et d’attirer l’attention des investisseurs, étrangers et Espagnols. (EjePrime)

Les centres commerciaux sont plus vivants que jamais. En dépit des mauvais présages qui affligent le marché des surfaces commerciales en raison de l’essor du commerce électronique, les centres commerciaux continuent à se remplir tous les week-ends. Sans surprise, au moins 650.000 nouveaux mètres carrés de ce type d’actifs seront ouverts en Espagne au cours des deux prochaines années. Les responsables ? Grandes entreprises, sociétés et investisseurs du monde entier.

Carrefour avance sur deux fronts. Le groupe de distribution français opère en Espagne sous deux marques. D’une part, elle possède une filiale, Carrefour Properties, qui gère un total de 107 zones commerciales en Espagne, et d’autres part ses propres sociétés parmi lesquelles La Maquinista et Gran Via 2, toutes deux situées à Barcelone.

Jusqu’ici en 2019, la société n’a pas élargi son portefeuille d’actifs sous gestion, qui comprend des centres appartenant à des tiers et des centres gérés par des tiers, et s’est concentrée sur l’amélioration de la durabilité de ses centres avec des initiatives d’économie d’eau ou de recyclage.

Centro Comercial de Carmila

Par ailleurs, le groupe français possède également Carmila, un projet d’investissement né en 2014 après l’acquisition de plusieurs centres commerciaux du groupe Klépierre. Sous cette marque, Carrefour contrôle 78 centres commerciaux de tous types couvrant une surface commerciale totale de plus de 469.900 mètres carrés.

En outre, Carmila a lancé 27 nouveaux projets en Espagne, en France et en Italie, pour un investissement de 1,4 milliard d’euros, et sept projets d’expansion, dont un à Barcelone.

Sonae Sierra parie sur l’Espagne. Plus de 260 millions d’euros. C’est l’investissement que le groupe portugais a prévu pour cette année et l’année prochaine. Une grande partie de cette somme est destinée à l’ouverture d’un nouveau centre de magasins à Málaga qui ouvrira avec McArthurGlen et auquel les deux sociétés contribueront pour un montant de 140 millions d’euros.

Avec ce septième centre ouvert en Espagne, la société ajoutera 30.000 mètres carrés supplémentaires à son portefeuille d’actifs, qui compte déjà 326.000 mètres carrés répartis en six centres commerciaux situés dans des villes secondaires telles que Bilbao, Málaga ou Saragosse.

En juillet, Trivium, la société créée par l’investisseur immobilier slovaque Peter Korbacka, a fait ses débuts sur le marché alternatif (MAB) avec un portefeuille de 362 magasins et 9.447 places de stationnement.

Intu, le grand mystère. La société britannique possède trois centres commerciaux en Espagne et a projeté le plus grand actif de ce type dans le pays, un projet macro à Torremolinos (Málaga) dans lequel elle prévoit d’investir plus de 700 millions d’euros. Au total, la nouvelle Intu Costa del Sol compterait 250.000 mètres carrés de parc, 70 restaurants, une salle de congrès, une salle de concert et un cirque stable.

En tout état de cause, l’importante dette du groupe, supérieure à 5.000 millions d’euros, a fait que tous ses actifs sont sur le marché. Ainsi, la société vit entre la vente de sa participation dans Intu Asturias, Intu Puerto Venecia et Intu Xanadú et la construction du plus grand centre commercial d’Espagne, qu‘elle pourrait également vendre si elle recevait des offres d’environ 250 millions d’euros.

Intu Costa del Sol

Klépierre, en quête de développement durable. Douze centres commerciaux et une zone de location brutale (SBA) de 555.638 mètres carrés. Ce sont les chiffres de l’un des principaux propriétaires de centres commerciaux en Espagne, parmi lesquels La Gavia, à Madrid; Maremagnum, à Barcelone, ou Meridiano, à Santa Cruz de Tenerife.

La société est plongée dans un processus de transformation visant à garantir la pérennité de ses centres. Dans ce sens, il a lancé des initiatives pour enregistrer l’empreinte carbone de ses centres ou favoriser la mobilité durable autour de ses centres.

Unibail-Rodamco-Westfield, le géant européen. Le premier groupe immobilier commercialisé en Europe a atteint plus de 667.800 mètres carrés répartis dans huit centres commerciaux en Espagne, parmi lesquels La Vaguada à Madrid et Bonaire à Valence.

En outre, dans les années à venir, elle prévoit d’élargir son portefeuille d’actifs de plus de 82.000 mètres carrés, avec l’ouverture d’un nouveau centre commercial à Benidorm (Valence) au premier semestre 2021 et l’extension du centre commercial Garbea (San Sebastian), également en 2021.

La société a un différend ouvert avec le conseil municipal de Barcelone pour ajouter plus de 37.500 mètres carrés à La Maquinista. Le projet, dont Unibail-Rodamco-Westfield détient 51% des actions, devrait être achevé en 2023. Quoi qu’il en soit, outre l’agrandissement du centre commercial, le site hébergera également une école publique et pourrait accueillir 50.000 mètres carrés de toit pour le logement, libre et public.

Le général des galeries commerciales accentue l’appétit des investisseurs. La société dirigée par Tomás Olivo a clôturé les six premiers mois de l’année avec un investissement de 140,9 millions d’euros avec le rachat du centre commercial Dos Mares à San Javier (Murcie) pour 28,5 millions d’euros d’opération la plus remarquable.

En outre, la société a investi 17 millions d’euros dans deux terrains urbains à Huelva. Les étages totalisent 103.500 mètres carrés et 65.000 mètres carrés constructibles.

Ces investissements ont fait de la société dirigée par Olivo le plus grand marché immobilier du marché alternatif et la troisième société du secteur, après Merlin Properties et Colonial, toutes deux cotées sur le marché en continu.

Lar España

Merlin s’engage pour la numérisation. La socimi compte dans son portefeuille seize centres commerciaux en Espagne, totalisant plus de 721.000 mètres carrés de superficie locative brute (SBA), auxquels la prochaine ouverture de X-Madrid, un nouvel espace avec plus de 39.000 mètres carrés à Alcorcón et sera centré sur la culture urbaine et les sports.

En 2019, la société a entamé une profonde rénovation de l’ensemble de son portefeuille dans lequel elle investira plus de 120 millions d’euros. En outre, il consacrera également 1,5 million d’euros à la numérisation de ses actifs.

Plus de 500 millions d’euros d’investissement jusqu’en 2021. Il s’agit du plan d’expansion du socimi dirigé par Miguel Pereda. En ce sens, les objectifs de 2019 allaient allouer 13,8 millions d’euros à la rénovation du complexe Ànec Blau, à Castelldefels, Barcelone, et à l’ouverture du nouveau centre Lagoh à Séville.

Ce nouveau centre commercial ouvrira ses portes en septembre et ajoutera 123.500 mètres carrés de surface au portefeuille de la société, après un investissement de 260 millions d’euros, auxquels il faudra ajouter 7,2 millions d’euros pour améliorer l’accessibilité au centre commercial.

Avec cette ouverture, Lar Spain atteindra quinze centres commerciaux à travers l’Espagne. Au total, le portefeuille de l’entreprise est évalué à plus de 1,5 milliard d’euros. Castellana, une société en pleine croissance.

La société dirigée par Alfonso Brunet possède quinze centres commerciaux, dont le Parque Oeste, à Alcorcón et 125.000 mètres carrés de SBA, et Granaita, située à Pulianas, Grenade, et plus de 104.000 mètres carrés.

Au cours de la dernière année, il a multiplié par trois son investissement, pour atteindre 916 millions d’euros, avec une augmentation de 608 millions d’euros de la valeur du portefeuille lors de sa première année d’activité dans le marché alternatif de la bourse. En outre, la société impliquera d’investir 600 millions d’euros supplémentaires dans le contrôle d’un portefeuille de 1,5 milliard d’euros en 2021.

Source et suite: EjePrime

Newsletter

71 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter