( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Record de logements neufs invendus dans la région de Valencia

 -  -  631194


L’alerte a été donnée par CCOO-PV : la Comunitat Valenciana recense le stock le plus important de biens immobiliers neufs et inhabités de toute l’Espagne

Les provinces de Castellón, Valencia et Alicante comptent 86 237 logements neufs qui n’ont pas trouvé acheteur, ce qui en fait la région ayant le stock le plus important d’Espagne : la région concentre à elle seule 18,7 % des quelque 549 867 propriétés vides à l’échelle nationale, selon un rapport du syndicat ouvriers CCOO-PV sur la situation d’accès au logement au sein de la Comunitat.

Ce rapport montre que la région de Valencia se positionne clairement devant les deux autres qui présentent un taux élevé de logements neufs vacants, à savoir l’Andalousie et la Catalogne, avec respectivement 69 327 et 73 047 logements. Madrid, en quatrième position est déjà loin derrière avec 40 145 propriétés, soit 2 fois moins que la Comunitat Valenciana.

Carlos Gutiérrez, secrétaire du CCOO-PV, regrette que malgré ce taux important d’appartements inutilisés, « des milliers de logements continuent d’être construits année après année », phénomène qui ne cesse de croître malgré la bulle immobilière de 2008.

Pour lui, cette situation, couplée à une augmentation générale des prix du logement (propriété et location confondues), constitue « un obstacle majeur à la possibilité d’accéder à un logement décent, un phénomène qui doit être géré de toute urgence ».

L’étude souligne par ailleurs l’insuffisance du parc de logements publics dans la Comunitat Valenciana qui compte actuellement 13 960 biens immobiliers, soit 0,7 % des logements. Un volume qui pour le CCOO-PV est « insuffisant », la moyenne nationale étant de 1,6 %.

Actuellement, le parc immobilier se compose de 78,9 % de logements en propriété, 15 % en location et 6,2 % en prêt, c’est-à-dire mis gracieusement à disposition par un proche.

Augmenter les budgets attribués au logement pour favoriser l’installation

Le syndicat demande à la Generalitat d’intensifier ses efforts en accordant 50 millions d’euros de budget annuel supplémentaire au logement.

Par ailleurs, le syndicat met en garde contre l’augmentation générale des prix, tant dans l’achat et la vente que pour la location. En ce sens, il a assuré que les loyers ont augmenté de 20 % dans la majorité des quartiers des grandes villes comme València, et ont dépassé les 30 ou 40 % à Gandia, Dénia ou Benicàssim, entre autres. De telles augmentations sont dues « à la pénurie de logements publics, à l’insuffisance de logements sociaux et l’augmentation des appartements touristiques » selon lui.

Dans ce dernier cas, le rapport met en garde contre les fonds d’investissements qui achètent des barres d’immeubles entières pour les rénover et attirer les touristes et les classes supérieures, prenant en exemple le Cabanyal ou la calle Turia à Valencia, le Raval Universitari de Castelló ou encore les quartiers de Banalúa ou Carolinas à Alicante ; 245 000 personnes, soit 32 %, dans la Comunitat Valenciana doivent consacrer plus de 30 % de leurs revenus au paiement du loyer, selon CCOO-PV.

 

L a u r e n c e    L e m o i n e

http://www.valencia-expat-services.com

http://www.javea-denia-expat-services.com

 

Newsletter

63 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter