( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Renfe arrivera en France à grande vitesse avec ses propres lignes

 -  -  30630


Renfe prévoit son entrée dans le réseau français à grande vitesse d’ici décembre 2020. Elle ouvrira donc bientôt un bureau permanent à Lyon, où elle exploitera ses premières lignes vers Marseille et Montpellier. Lundi, le conseil d’administration de l’opérateur ferroviaire espagnol a approuvé l’entrée de la société sur le marché français. Faisant partie du processus de libéralisation du transport ferroviaire de voyageurs dans l’Union européenne, son entrée en France coïncide avec la perte de son monopole en Espagne. (Hosteltur)

En Espagne, le calendrier de libéralisation du transport ferroviaire de voyageurs prévoit que les nouveaux opérateurs en concurrence avec Renfe commenceront leurs activités à compter du 14 décembre 2020.

Renfe a déjà demandé les autorisations nécessaires aux autorités françaises telles que Arafer (la commission de la concurrence pour le transport ferroviaire), EPSF (autorité de sécurité des chemins de fer galiciens) et SCNF Réseau (gestionnaire de l’infrastructure).

Avant que ce dernier n’ait demandé l’autorisation d’accès jusqu’aux gares de Paris et avant les difficultés techniques et les exigences imposées, l’arrivée de services dans la capitale française sera développée dans un second temps.

Renfe exploitera ces services avec des trains S100, fabriqués par le groupe Alstom, qui sont déjà autorisés à opérer sur le territoire français, tout en travaillant à l’homologation de 106 trains de la série, plus efficaces et de plus grande capacité.

Cette initiative, qui devrait être approuvée lundi par le conseil d’administration de l’opérateur, représente une nouvelle étape dans le processus d’internationalisation de Renfe et l’une des premières en Europe.

La société espagnole est présente en Arabie saoudite, où elle travaille sur un projet d’une grande complexité technique visant à unir les villes de La Mecque et de Médine.

Renfe est également entré aux États-Unis, où l’année dernière, elle s’est vu confier un projet de conception, de construction et d’exploitation du train à grande vitesse reliant Houston à Dallas.

C’est un projet promu par le Texas central qui vise à relier Dallas / Fort Worth à Houston – un itinéraire de 386 kilomètres – en moins de 90 minutes.

Source et suite: Hoslteltur

Newsletter

30 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter