( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Résidences étudiantes: La poule aux oeufs d’or en Espagne

 -  -  33581


LEspagne est un pays détudiants en plein croissance. Il nest pas seulement devenu la première destination ERASMUS en Europe, il est aussi un terrain propice aux investissements, puisque la capacité d´accueil et les résidences étudiantes sont 4 fois inférieures à la demande.

Selon un récent rapport publié en 2019, par le consultant Aguirre Lyman, plus de 50 projets seraient actuellement en cours en Espagne, avec plus de 18.000 chambres en préparation. Toutefois, pour mieux répondre à la demande, ce chiffre devrait être multiplié par 4 dans les années avenir.

De nombreuses villes de province espagnoles sont très universitaires, cependant leur capacité d´accueil reste limitée. Bien souvent, l’offre représente des auberges “old-school” qui n’ont pas su s’adapter au marché. La demande qui arrive exige des espaces de coworking, des espaces connectés et modernes avec une décoration avangardiste.

Un étudiant qui s’installe sur Madrid par exemple, peut être désabusé ou manquer de repère à l’heure de rechercher son hébergement. En effet, il en exulte peu et la plupart de ces logements se situent dans des quartiers trop chers ou bien trop en périphérie, n’offrant pas les services requis pour les étudiants.

L’étude la plus complète que vous pouvez trouver sur ce sujet, est celle de JLL sur le Marché des Résidences Étudiantes en Espagne.

Des rendements bien supérieurs aux autres actifs: 5,5% en moyenne en province

La cabinet JLL a fait une comparaison de la rentabilité des actifs immobilier en Espagne par typologie. Les résidences étudiantes, qui plus-est si elles sont en province, sont les actifs les plus rentables en Espagne avec en moyenne 5,5% de rentabilité, ce qui représente bien plus que le marché des bureaux qui offrent à peine 3,5% ou encore le retail avec seulement 3,15%.

Les villes les plus universitaires d´Espagne

Madrid, Barcelone, Valencia, Grenade, Malagá, Salamanca, Santiago, Murica, et Saragossa font parties des villes les plus universitaires d´Espagne.

Le potentiel de rentabilité d’une résidence dans chaque ville est très élevé puisque l’offre est encore trop faible. Les investisseurs n’ont pas d’autres choix que de trouver des terrains à construire ou des immeubles à réhabiliter

L’offre actuelle ne permet pas de satisfaire les nouveaux appetits. Les actifs recherchés, doivent se situer proche des universités, proche d’un parc ou autre espace vert mais aussi et surtout avoir un accès direct aux transports en commun. C’est la règle de base pour attirer des étudiants dont le budget n’est pas celui d´un cadre.

Les autorités vont aussi dans ce sens…

Les responsables d´urbanisme en Espagne, ont compris l’enjeu économique et social d’avoir une dynamique étudiantes. C´est par exemple le cas de la ville de Malagá qui a décidé d’organiser un concours pour la cession d’un terrain municipal pour un projet de résidences étudiantes, selon les éléments du quotidien régional diariosur.

Il s´agirait en fait d´un terrain de 2.699m2 avec une capacité constructible de 6.747 m2 pour un prix de 2.5 millions d’euros sur un contrat de 37 ans. Par ailleurs, la ville de Malaga propose aussi un terrain de 55.00m2 proche de la ville de la Justice pour lequel la mairie demanderait un minimum de 1.6 millions d´euros comme prix de sortie.

Arrivée grandissantes d´opérateurs internationaux

Depuis trois ans, les opérateurs internationaux ont accéléré le développement de leur marque en Espagne. L’opérateur belge Xior Student Housing a annoncé en octobre l’acquisition de deux résidences à Barcelone, pour un montant de 41 millions € selon les informations diffusées par Idealista/News. Ces deux investissements s’inscriraient sur un plan général prévoyant un investissement de 171 millions € entre l´Espagne et Portugal, passant ainsi de 1.680 lits à 3.990.

Plus récemment, l’espagnol Syllabus a annoncé qu´il investira 4 milliards € pour acheter les résidences étudiantes, selon un article paru dans El Economista le 4  novembre dernier.

L’objectif serait d’atteindre 15.000 lits en 2023. La société, toujours selon ce même quotidien, ambitionnerait un portefeuille de 10.000 lits en Espagne.

Projets de résidences étudiante d’ici 2020 par régions:

Cette carte de JLL présente les projets prévus d’ici 2020. On note que certaines régions comme la Galice sont des viviers à opportunités encore inexploités en la matière. Une ville comme Santiago pourtant très dynamique dans le monde étudiant.

 

Quelques chiffres intéressants sur les résidences étudiantes en Espagne

Contrairement aux idées reçues, 90% des étudiants viennent de la même régions et seulement 10% sont d’origine internationale.

Provenance des étudiants
Prix moyen d’une chambre étudiante

 

Par Philippe Chevassus, directeur LCE & associé WOMMs Real Estate, spécialisé dans la vente de résidences étudiantes, parcs logistiques et hôtels.

womms.eu

Newsletter

33 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter