( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

S’installer à Cadix

 -  -  34167


Aujourd’hui, l’Espagne est le septième pays d’expatriation des Français avec 85.121 expatriés nationaux recensés en 2017 par le Ministère de l’Europe et des Affaires Étrangères. 

Cadix fait partie des huits provinces d’Andalousie. Sa capitale est la ville du même nom: Cadix.

La province est bordée à l’ouest par la province de Huelva, au nord par celle de Séville, à l’est par celle de Málaga, et au sud par la mer Méditerranée.

La province compte 1.238.714 habitants, parmi lesquels vivent 1.670 francophones dont la majorité sont Français (1.108 d’après les chiffres officiels de l’Institut National des Statistiques).

 

Le marché de l’immobilier

 

  • SOTOGRANDE ET SAN ROQUE

 

Municipalités qui comprend

Sotogrande et San Roque, Los Barrios.

Situation générale

La situation générale du marché reste stable par rapport aux années précédentes.

Les prix

Les prix ont très légèrement baissé par rapport à l’année précédente.

Prix ​​moyen d’une maison de vacances en bord de mer dans la zone la plus chère:

  • Logement multifamilial: 2.800 € / m2.

Appartements de deux et trois pièces de 120 m2 à 180 m2 sur la plage de Sotogrande, de grande qualité et âgés en moyenne de 20 à 30 ans.

  • Maison individuelle: 3.800 € / m2.

Maisons situées sur les plages de Sotogrande et Torreguadiaro, de qualité moyenne / élevée et âgées de 30 à 40 ans.

Offre

Le niveau des stocks est irrégulier dans les différentes zones, mais acceptable à court terme. Dans la région d’Alcaidesa qui appartient à la municipalité de San Roque, il existe un stock de résidences secondaires de nouvelles constructions. À Sotogrande, le stock est réduit.

L’offre dans la région est équilibrée entre le marché de l’occasion et le marché de la nouvelle construction. Les typologies qui se vendent le mieux sont les maisons multifamiliales de 150 m2, de grande qualité et situées dans la région d’Alcaidesa.

À Sotogrande, l’offre de location en vacances est plus importante, principalement en multi-familles de moyenne ou haute qualité entre 100 m2 et 150 m2.

Activité

Un nouveau projet a été lancé dans la ville de Sotogrande de maisons mitoyennes. Les grands promoteurs traditionnels de ce secteur ont des maisons mitoyennes de 150 m2 – 250 m2, avec trois à cinq chambres à coucher et de haute qualité.

Marché foncier

L’activité inexistante sur le marché foncier signifie qu’il n’y a pas de problème de pénurie de sol nordique.

Demande

La demande est équilibrée entre nationaux et étrangers. Parmi les nationaux, les origines les plus communes sont Madrid et Séville. Parmi les peuples internationaux, les citoyens britanniques et russes se distinguent.

 

  • ALGECIRAS

Situation générale

Avec un marché de vacances peu important, la région conserve un tonique similaire à celui de l’année précédente.

Les prix

Dans la région, malgré une légère augmentation des prix l’an dernier, aucun changement à court terme n’est prévu. Algeciras est une ville avec un niveau de tourisme réduit qui ne correspond pas à une demande notable de résidence secondaire.

Prix ​​moyen d’une maison de vacances en bord de mer dans la zone la plus chère:

  • Logement multifamilial: 1.800 € / m2.

Appartements de 80 m2 à 100 m2 avec une ou deux chambres situés sur les plages de Rinconcillo et de Getares, avec une moyenne d’âge de vingt ans.

  • Maison individuelle: 1.650 € / m2.

Maisons mitoyennes de 100 à 140 m2 avec trois ou quatre pièces, situées sur les plages de Rinconcillo et de Getares, avec une moyenne d’âge de 20 ans.

Offre

Le stock est très faible dans la région, principalement sur le marché de l’occasion. Pour sa part, le marché locatif est équilibré avec le marché de la vente.

Activité

Il n’y a pas d’activité de promoteur ni de preuve d’un niveau significatif de ventes de maisons de vacances.

Marché foncier

Il n’y a pas d’activité. Les rares terres destinées à une seconde résidence sont entièrement occupées.

Demande

La demande locale représente plus de 70% du total et provient principalement d’Algésiras même.

 

 

  • LA LÍNEA DE CONCEPCIÓN

 

Situation générale

La situation actuelle de la municipalité s’est améliorée par rapport à l’année dernière, mais il n’y a toujours pas de changement majeur.

Les prix

Les prix commencent à montrer des signes de hausse. La tendance à la baisse est restée jusqu’à très récemment.

Prix ​​moyen d’une maison de vacances en bord de mer dans la zone la plus chère:

  • Logement multifamilial: 1.800 € / m2.

Maisons de deux ou trois chambres situées dans la région d’Alcaidesa et âgées de 10 à 15 ans.

  • Maison individuelle: 2.000 € / m2.

Maisons de 150 m2 – 180 m2 avec trois ou quatre chambres situées dans la région de Alcaidesa et de haute qualité.

Offre

Le stock dans la zone reste inchangé, avec un équilibre entre le nouveau travail et la seconde main.

Les produits les plus vendus sont les maisons multifamiliales de 120 m2 et de qualité moyenne à haute dans la région d’Alcaidesa.

Activité

Les chiffres de transaction sont très bas. D’autre part, l’activité de développement et de promotion est pratiquement inexistante et se déroule dans la région d’Alcaidesa.

Marché foncier

Aucune activité pendant plus de dix ans. Il reste encore à Santa Margarita des sols vacants et septentrionaux qu’il faudra environ trois ou quatre ans pour les absorber.

Demande

L’acheteur national vit également à l’étranger. Parmi les ressortissants, se distinguent les habitants de Madrid et de Séville. L’acheteur étranger est principalement anglais et réside à Gibraltar.

 

  • ENTRE TARIFA ET CONIL

Municipalités qui comprend

Tarifa, Barbate (Zahara de los Tunas), Vejer de la Frontera, Conil de la Frontera.

Situation générale

La région retrouve son dynamisme. Pratiquement toutes les municipalités ont progressé, à l’exception de Barbate et de Conil (plus stable tant en prix qu’en transactions). Le cas de Tarifa est remarquable, avec une augmentation significative du prix.

Les prix

Les prix montent petit à petit. La tendance à la baisse provoquée par la récession précédente a persisté jusqu’à des moments très proches de la conjoncture actuelle. Les attentes sont donc optimistes à court terme.

Prix ​​moyen d’une maison de vacances en bord de mer dans la zone la plus chère:

  • Logement multifamilial: 4.500 € / m2.

Maisons situées à Tarifa de 60 m2 avec deux chambres et avec une moyenne d’âge entre 15 et 20 ans.

  • Maison individuelle: 3.500 € / m2.

Logements situés à Tarifa ou Atlanterra de 120 m2 – 150 m2 avec trois chambres à coucher, de qualité moyenne / élevée et avec un âge moyen de 15 ans.

Offre

Actuellement, le niveau des stocks dans la région est très bas et est équilibré entre logements neufs et usagés. Le produit stock le plus vendu se situe dans les municipalités de Conil, Zahara de los Atunes, Urbanisation d’Atlanterra (Tarifa) et Tarifa. Les maisons d’environ 60 m2 – 70 m2 de deux chambres à coucher avec une et moyenne qualité sont plus recherchées.

Le marché locatif est similaire au marché des achats, mais dans l’urbanisation d’Atlanterra (Tarifa), le volume locatif est nettement supérieur. La typologie la plus courante proposée dans le leasing est celle des maisons de 60 m2 à 70 m2 avec deux chambres à coucher dans des communautés fermées et de qualité moyenne; principalement situées dans les zones de Tarifa, Atlanterra (Tarifa) et Conil.

Activité

L’augmentation du nombre de transactions est notable dans presque toutes les municipalités de la région. Cependant, à Barbate, il y a eu peu de variation par rapport à l’année dernière.

Actuellement, de nouveaux projets ont été lancés, notamment ceux de Zahara de los Tunas avec un total de 150 à 200 logements, ceux réalisés dans l’urbanisation d’Atlanterra totalisant 60 à 70 logements et certaines promotions à Tarifa totalisant 120 logements.

Marché foncier

Le nombre de transactions foncières dans la région est résiduel. Cependant, il y a eu une augmentation des prix.

Demande

Dans l’urbanisation Atlanterra (Tarifa), l’acheteur étranger d’origine allemande est prédominant. Dans le reste des municipalités, la majorité des acheteurs sont nationaux, notamment ceux de Séville, de Madrid et du Pays basque.

 

 

  • CHICLANA, SAN FERNANDO, CADIX ET PUERTO REAL

 

Municipalités qui comprend

Chiclana de la Frontera, San Fernando de Cadix, Puerto Real.

Situation générale

La situation du marché des vacances dans la région s’est maintenue par rapport à l’année dernière, avec des perspectives d’amélioration à court terme. Il convient de noter que, en raison de leur situation, les municipalités de Puerto Real et de San Fernando ne sont pas des municipalités dotées d’un puissant marché de vacances.

Les prix

Les prix des maisons de vacances restent sur le marché des ventes et augmentent légèrement sur le marché de la location.

Prix ​​moyen d’une maison de vacances en bord de mer dans la zone la plus chère:

  • Logement multifamilial: 2.500 € / m2 – 2.700 € / m2.

Logement dans des urbanisations privées avec jardin et piscine. Superficies entre 85 m2 et 100 m2 de deux ou trois chambres et âge moyen de 15 ans.

  • Maison individuelle: 2.700 € / m2 – 2.900 € / m2.

Logement dans des urbanisations privées avec jardin et piscine. Tous entre 95 m2 et 110 m2 de deux ou trois chambres à coucher et moyenne d’âge de 15 ans.

Offre

Le niveau de l’offre est stable et acceptable à court terme. Il souligne la présence de nouvelles promotions situées principalement dans le centre historique de Cadix et destinées aux première et deuxième résidences. En revanche, à Puerto Real et à San Fernando, le marché des vacances et des résidences secondaires est pratiquement inexistant.

Le produit le plus vendu à la vente correspond aux maisons multifamiliales en bord de mer de 70 m2 et 95 m2 de deux chambres à coucher, avec jardins et piscine communs.

Le marché des loyers, de plus grande taille dans la région et à la hausse des prix, est principalement composé d’appartements de deux et trois chambres ou de duplex de deux et trois chambres dans des urbanisations privées avec espaces communs.

Activité

L’activité de promoteur est centrée sur la commune de Cadix, elle est ponctuelle et compte peu de logements dirigés vers la résidence secondaire. Ils sont principalement développés par des promoteurs locaux avec leurs propres ressources, qui sont destinées à des appartements de 65 à 90 m2.

Marché foncier

Il y a une pénurie de sol nordique dans la région à cause de l’arrêt du PGOU de Chiclana. San Fernando et Puerto Real n’ont pas de terre pour les maisons de vacances sur le front de mer; des transactions spécifiques ont été effectuées à Cadix.

Demande

À Chiclana, le demandeur national est principalement d’origine madrilène, tandis que, dans une moindre mesure, les demandeurs étrangers sont principalement allemands ou britanniques.

 

 

  • ROTA, CHIPIONA ET SANLÚCAR DE BARRAMEDA

 

Municipalités qui comprend

Rota, Chipiona, Sanlúcar de Barrameda.

Situation générale

La situation du marché des vacances tend à s’améliorer par rapport à l’année dernière, de manière plus modérée dans les municipalités de Sanlúcar de Barrameda et du Chili et de manière plus prononcée à Rota.

Les prix

Les prix tant pour la vente que pour la location sont en nette hausse. Dans la municipalité de Rota, il y a des promotions avec de bons taux de vente, tandis qu’à Chipiona et à Sanlúcar de Barrameda, les taux de vente sont un peu plus longs.

Prix ​​moyen d’une maison de vacances en bord de mer dans la zone la plus chère:

  • Logement multifamilial: 1.700 € / m2.

Logements de superficies de 75 à 95 m2 de deux et trois chambres à coucher, âgés en moyenne de 15 ans.

  • Maison individuelle: 1.750 € / m2.

Principalement dans la municipalité de Rota, des maisons jumelées de deux hauteurs d’une surface moyenne de 115 m2 et de trois chambres à coucher.

Offre

Dans l’offre de maisons de vacances, la seconde main prédomine sur la nouvelle construction, avec un équilibre entre le marché de la location et celui de l’achat. L’offre héritée de la dernière crise est faible et acceptable à court terme. Un grand nombre de maisons de qualité moyenne ont été construites dans la région entre 2003 et 2007.

L’offre totale dans la région a été légèrement augmentée par le développement de nouvelles promotions, certaines déjà lancées et d’autres en préparation. Ceux de la municipalité de Rota affichent de bons taux de vente, tandis que ceux de Chipiona et de Sanlúcar de Barrameda sont un peu plus longs.

Activité

Une activité de promoteur est observée dans la région. Sanlucar de Barrameda a deux promotions en cours, l’une sur le front de mer avec 14 maisons et une autre dans le centre historique, centrées sur la deuxième et première résidence de 48 maisons. Chipiona a un total de 5 promotions en projet de 200 maisons. À Rota, une promotion d’environ 50 maisons a été lancée et 8 promotions ont été organisées pour un total de 250 maisons, dont beaucoup ont été vendues.

L’initiative du promoteur va de pair avec les grands promoteurs traditionnels qui construisent des logements multifamiliaux de deux à trois chambres, entre 75 et 100 m2, près de la mer, de qualités moyennes, dans des urbanisations avec jardins, piscine et terrains de sport.

Marché foncier

Le nombre de transactions foncières dans la région est résiduel. Il n’y a pas de pénurie de sol. Sur le plan urbanistique, il est important de noter que le plan de protection du couloir côtier andalou a été annulé.

Demande

L’acheteur national prédomine à Sanlucar de Barrameda, Chipiona et Rota, principalement à Séville. Le demandeur étranger assume un pourcentage minimum et provient principalement du Royaume-Uni.

 

 

  • LE PORT DE SANTAMARÍA

 

Municipalités qui comprend

Le port de Santamaría

Situation générale

Les prix et la demande maintiennent une légère tendance à la hausse.

Les prix

Les prix ont légèrement augmenté par rapport à l’année dernière et les prévisions à court terme suggèrent une tendance stable. Les prix des locations de vacances dans la commune ont augmenté plus fortement que ceux à vendre.

Prix ​​moyen d’une maison de vacances en bord de mer dans la zone la plus chère:

  • Logement multifamilial: 3.000 € / m2.

Maisons de deux à trois chambres 

  • Logement unifamilial: 3.000 € / m2.

Maisons de trois à quatre chambres situées dans le quartier de Vista Hermosa, de haute qualité et de grande qualité, situées dans le quartier de Vista Hermosa. 10-30 ans.

Offre

Il n’y a pas de surplus sur un marché de seconde main où les ventes prédominent sur le loyer. Sur le marché locatif, les maisons de deux à trois chambres prédominent sur les première et deuxième lignes de la plage.

Activité

Un nouveau projet a été annoncé à Vista Hermosa avec 70 logements de deux et trois chambres à coucher, d’une surface de 80 à 110 m2. Il sera développé avec le capital de grands promoteurs traditionnels.

Marché foncier

Le nombre de transactions foncières dans la région est résiduel, compte tenu de sa rareté.

Demande

La demande est principalement nationale et provient de la province elle-même.

 

 

La présence française dans la province

Pour toutes les démarches administratives auprès d’institutions françaises, les ressortissants doivent se rendre à l’Agence consulaire de Málaga dépendant de la circonscription de Madrid.

Informations de contact:

Mme. Nathalie Hadj

Locaux du Cabinet d’expertise Impellers

Calle Salvago, 2, 4º – 1º izq.

29005 Málaga

Mail: malaga.chfrance@icloud.com

 

 

Les connexions aériennes pour s’y rendre

Actuellement 13 compagnies aériennes effectuent des vols entre la France et l’Espagne. 19 villes espagnoles sont reliées une dizaine de villes françaises. 

Avec ses filiales et autres partenaires (Transavia et Air Europa), Air France assure 40 vols quotidiens entre l’Hexagone et l’Espagne. Iberia et ses filiales/partenaires (Air Nostrum et Vueling) assure plus de 50 vols quotidiens. Air Nostrum est la compagnie qui dessert le plus grand nombre de villes françaises et propose plus de 24 vols par jour depuis et vers 10 villes françaises. 

Il n’existe pas de vol direct reliant la France à Cadix. Il faudra prendre un vol à destination de Séville (à 1 heure de trajet en voiture). Il existe un large choix de vols proposés par les compagnies aériennes Vueling, Easy Jet, Ryanair, ou encore Transavia. En effet, des départs sont prévus dans de nombreux aéroports de province (Lyon, Bordeaux, Nantes, Nice, Toulouse ou encore Marseille), mais aussi depuis la capitale au départ de Charles de Gaulle, Orly, ou encore Beauvais. 

NOS GUIDES PROVINCE PAR PROVINCE EN ESPAGNE

S’installer à Badajoz,S’installer à Cáceres, S’installer à Valladolid, S’installer à Léon, S’installer à Burgos, S’installer à Soria, S’installer à Palencia, S’installer à Zamora, S’installer à SegovieS’installer à Avila, S’installer à Salamanque, S’installer à Madrid, S’installer à Alicante, S’installer à Lérida, S’installer à Castellón, S’installer  à Murcia, S’installer à Huelva, S’installer à Jaén, S’installer à Guadalajara, S’installer à Ciudad Real, S’installer à Albacete, S’installer à Huesca, S’installer à Saragosse, S’installer à Guipuscoa, S’installer à Tarragone, S’installer à Teruel, S’installer à TolèdeS’installer à Alava, S’installer à Biscaye, S’installer à La Rioja, S’installer à Navarre, S’installer à Asturies, S’installer à Ourense, S’installer à Pontevedra, S’installer à LugoS’installer en Corogne, S’installer à Las Palmas, S’installer à Santa Cruz de Tenerife, S’installer à Barcelone, S’installer à Cadix, S’installer à Almería, S’installer à CordoueS’installer à Séville, S’installer à Malaga, S’installer à Grenade, S’installer à Baléares, S’installer à Cuenta, S’installer à Valence, S’installer à Gérone.

 

LCE

Newsletter

34 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter