( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Starcity investira jusqu’à 45 millions dans le «coliving» en 2021

 -  -  1231441


L’entreprise américaine prévoit de créer un portefeuille de 50 000 mètres carrés à Madrid et Barcelone. Il compte actuellement dix propriétés dans la capitale catalane qui totalisent 20 000 mètres carrés. Starcity investira jusqu’à 45 millions dans le `”coliving ” en 2021.

 

Le Loliving prend de l’ampleur en Espagne. Les besoins en logement ont changé et ont créé de nouveaux types de demande que l’offre a du mal à satisfaire. Pour cela, l’américain Starcity prévoit d’investir jusqu’à 45 millions d’euros dans l’achat et la rénovation de bâtiments dans le pays afin de les allouer à la coliving courant 2021. L’investissement sera réalisé avec ses propres ressources et leviers.

Selon le directeur général de la société en Espagne, Esteve Almirall, à Eje Prime, les plans de la société vont plus que doubler le portefeuille actuel, qui totalise 20 000 mètres carrés, pour atteindre 50 000 mètres carrés. Starcity suit le marché pour acquérir des actifs compris entre 1 000 mètres carrés et 4 000 mètres carrés de surface situés dans la M30 à Madrid et dans l’Eixample de Barcelone.

Starcity est à la recherche d’actifs à l’intérieur de la M30 à Madrid et dans l’Eixample de Barcelone Almirall explique que l’engagement de l’entreprise est “une croissance durable qui nous permet d’offrir un produit de qualité à des prix qui ne sont pas hors du marché” chaque ville.

Le business plan de la société fixe également un délai compris entre cinq et sept ans avant de décharger les actifs, “soit en les revendant à une Socimi intéressée, soit en créant nous-mêmes une Socimi”, précise le dirigeant. . Actuellement, la société dispose d’un portefeuille de dix bâtiments à Barcelone qui, une fois tous en opération, ajouteront 350 lits. Pour le moment, 110 lits sont opérationnels après l’ouverture de son dernier bâtiment, situé rue Sardenya dans la capitale catalane.

Ce dernier actif, inauguré en octobre, a impliqué un investissement de 2,1 millions d’euros et compte 31 lits répartis sur onze étages. De plus, le toit et les locaux commerciaux au niveau de la rue sont des espaces communs. Sur la terrasse il y aura un coin bar et un barbecue, tandis que, dans les locaux, il y aura un autre bar, un espace avec un projecteur et un espace de travail. La société prévoit de vendre son portefeuille dans une période comprise entre cinq et sept ans.

Almirall souligne qu’elle occupe actuellement 95% d’occupation dans l’ensemble de son portefeuille, bien que le type de client ait changé en raison du coronavirus. Si avant la pandémie, pratiquement tous les locataires étaient des étrangers, ils ne représentent plus que 30% du total.

De plus, la société a dû réduire les prix les plus chers de 20% et les prix les moins chers de 10% par rapport à avant Covid-19. Starcity est entré en Europe en mai après avoir atterri dans la capitale catalane avec une joint-venture avec Barcelona Homes. Les plans de la société sont de créer une base d’opérations solide à Barcelone, puis de continuer à progresser à travers l’Europe et à pénétrer les marchés du reste des principales capitales du continent.

Starcity est l’un des principaux opérateurs de coliving aux États-Unis, en particulier sur la côte ouest, avec des centaines de lits dans des villes comme San Francisco, Los Angeles et Oakland, entre autres. Il est actuellement en train de se développer sur le marché américain, où il prévoit d’ajouter un grand nombre de lieux de coliving au marché. La société a levé plus de cinquante millions de dollars (46,2 millions d’euros) lors de différents tours d’investissements et a des actionnaires tels que Bullpen Capital, Deciens Capital ou Y Combinator, entre autres.

Source et suite Ejeprime

Newsletter

123 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter