( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Uber se lance à la conquête de Bilbao

 -  -  30696


La société américaine poursuit son expansion dans le nord de l’Espagne.

Après un début estival à La Corogne, Uber s’implante à Bilbao. Depuis jeudi, les services de location de véhicules avec chauffeur (VTC) sont disponibles dans la ville du Pays basque. Le géant américain est déjà présent dans sept villes de la péninsule: Madrid, Séville, Málaga, Cordoue, Grenade, Cadix et Jerez.

Le directeur d’Uber Espagne, Juan Galiardo, a fait savoir que la société souhaite devenir “un allié à long terme” de la province basque; et “travailler main dans la main avec les administrations publiques et le secteur des taxis pour construire des villes plus vivables”.

La mairie derrière les taxis

L’arrivée d’Uber à Bilbao n’est pas au goût de tout le monde. Alfonso Gil, maire suppléant, a fait savoir lors du dernier consistoire qu’il voyait d’un mauvais œil l’entrée de la plateforme dans la ville basque. Il a indiqué se ranger du côté des taxis, avertissant que “quiconque veut faire le même service de taxi aura des problèmes”.

Il appelle les chauffeurs de taxis à rester calme; et est conscient du fait qu’avec l’émergence d’Uber, d’autres concurrents voudront également opérer dans la ville.

Un retrait de Barcelone confirmé

Uber a également fait savoir qu’elle ne proposerait plus ses services à Barcelone. Une décision qui intervient après l’application de la réglementation nécessitant une réservation préalable d’un VTC. La plateforme américaine avait déjà quitté la cité comtale en février.

 

Camille Sánchez

 

Newsletter

30 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter