( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( ) ( )

Valencia pourrait accueillir l’America’s Cup de 2024

 -  -  491137


Nous n’y sommes pas encore, mais il se pourrait qu’une nouvelle fois, la ville de Valencia soit le siège de la célèbre compétition nautique (la plus importante) là où elle a déjà eu lieu à deux reprises.

Il revient pourtant aux derniers vainqueurs de l’organiser, mais la Team New Zealand n’arrive pas se mettre d’accord avec les autorités néo-zélandaises et le délai de négociation a expiré la semaine dernière. Faute de budget public et de sponsors (58 millions d’euros au lieu de 120 escomptés) l’équipe pourrait donc ne pas organiser l’épreuve : du coup, la 37 édition de l’America’s Cup se cherche un lieu d’accueil, et déjà Valencia est candidate… Moteur de cette candidature, le Real Club Nautico de Valencia qui annonce qu’ils travaillent depuis plusieurs mois sur cette possibilité, nouant des contacts avec les Neo-Zelandais, mais aussi des sponsors de poids.Dès la confirmation de l’absence d’accord entre Team New Zealand et le gouvernement néo-zélandais, le groupe de travail a informé les autorités valenciennes de ses intentions d’accueillir la 37e America’s Cup, pour bien entendu obtenir le soutien des différentes administrations, à commencer par la mairie.

New-York, Dubaï, la Chine, l’Angleterre et Singapour…

Bien sûr Valencia n’est pas la seule ville à vouloir organiser cette prestigieuse compétition dont les retombées médiatiques et économiques se comptent en dizaines de millions… Mais ici, comme avant 2007 et 2010, on se prend à rêver et à espérer que cette nouvelle candidature sera retenue, d’autant qu’elle aiderait puissamment à redynamiser l’économie et le tourisme régional. Mai d’autres grandes villes, et pas des moindres ont déjà montrer leur intérêt pour l’organisation de l’épreuve comme l’île de Wight en Angleterre (seule candidature vraiment officielle) où se sont rendus il y a peu des membres de la société organisatrice de l’America’s cup. Djeddah en Arabie Saoudite mais également la Chine, Dubaï, Singapour et New York seraient semble-t’il sur le point d’annoncer leur candidature.

Le chemin avant l’éventuelle désignation de Valencia comme siège (pour la troisième fois !) de la 37e édition de l’America’s Cup, sera long et incertain : il faudra compter sur le soutien des élus locaux et régionaux (pas tous forcément attirer par ce genre d’événements) et convaincre un grand nombre de sponsors, de manière à réunir les financements suffisants. La grande et belle d’histoire d’amour entre cette compétition et Valencia pourrait donc continuer et c’est tout ce que l’on peut souhaiter à la troisième ville d’Espagne et à ses habitants.

Laurence Lemoine

www.valencia-expat-services.com

www.barcelona-expat-services.com

Newsletter

49 recommandation(s)
bookmark icon

Newsletter